Notamment en Autriche, où le parti d’extrême droite FPÖ est au gouvernement et fait pression pour que le pays rejoigne le mouvement, ce qu’il finira par faire, début novembre, à la surprise générale, évoquant la crainte d’un « droit à l’immigration ». La France a vendu la Louisiane aux États-Unis pour 60 millions de francs, ce qui a permis à Napoléon Bonaparte de financer en partie ses campagnes militaires. Lundi 23 novembre 2020 à 16:16 - Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne. L’enjeu temporel, l’urgence absolue de la situation, reviennent souvent dans ces discours : il faut agir avant le 10 décembre, sinon il sera trop tard, assurent les vidéastes. L’Organisation des Nations unies (ONU), saisie par la Ligue des droits de l’Homme (LDH), a adressé, le 12 novembre 2020, à monsieur le président de la République des recommandations concernant la proposition de loi « Sécurité globale ». Ils seront au départ les seuls, avec la Hongrie de Viktor Orban, puis Israël et l’Australie. Mais si la plupart de ces intox sont de pures productions françaises, l’histoire du « pacte de Marrakech », ville de l’adoption prévue du traité, est un produit importé. Un processus de déformation désormais classique, qui a été croissant au début de l’année 2018. Sur les groupes Facebook les plus importants du mouvement, forts de centaines de milliers d’abonnés, d’innombrables messages évoquent ce sujet, surtout après le 17 novembre et la première grande journée d’action. L’intox prend naissance dans l’Amérique de Donald Trump. Congo : la France finance à hauteur de 5,247 milliards FCFA un projet éducatif. Le contenu de ce site est le fruit du travail de 500 journalistes qui vous apportent chaque jour une information de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Parmi les contenus très partagés, on retrouve également des articles issus de sites d’extrême droite tels que Riposte laïque, mais aussi des vidéos de figures politiques, comme le président de l’Union populaire républicaine, François Asselineau, ou un militant de Debout la France, Dorian Manzoli, dont « l’explication de la portée juridique » du texte en vidéo – truffée d’intox – affiche en quelques jours plusieurs dizaines de milliers de vues. 01.12.2020 Loi sécurité globale : la France de nouveau rappelée à l’ordre par l’ONU. L’instance internationale demande à la France une "enquête approfondie" sur les différents cas d’"usage excessif de la force" lors des manifestations des "gilets jaunes". L’ONU a de son côté rappelé la France à l’ordre sur le respect des droits fondamentaux. Le sujet inspire les formations de droite radicale d’Europe du Nord et de l’Est, de Suisse, de Belgique, et jusqu’au Canada, qui lancent des campagnes de pression à leur tour. La loi "Sécurité globale" : la France rappelée à l'ordre par l'ONU Les rapporteurs aux Droits de l'Homme s'inquiètent pour le respect de plusieurs libertés fondamentales. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents. Ironiquement, une partie des premiers messages estime qu’Emmanuel Macron « profite de l’agitation » des « gilets jaunes » pour faire passer le pacte en toute discrétion. Au moins trois pétitions y circulent depuis quelques jours, lancées par des groupuscules d’extrême droite, mais aussi par le Rassemblement national (ex-Front national). Et ce sont ces aspects qui sont mis en avant par les détracteurs du document, souvent déformés et décontextualisés, caricaturant ce pacte en une sorte de contrainte globale, qui impliquerait des obligations d’accueil sans limite de populations immigrées « de remplacement », imposerait un contrôle de l’ONU sur les politiques des Etats, ou l’obligation pour les médias de dire du bien de l’immigration, etc. La lutte contre l’impunité et l’interdiction totale de l’utilisation d’armes chimiques restent nos priorités dans le dossier syrien. Un recueil de condoléances électronique est mis à disposition des personnes souhaitant exprimer leur hommage à l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing, décédé le mercredi 2 décembre 2020. Source : LDH-France.org Communiqué LDH. En tant que pays hôte de la COP21, la France a joué un rôle moteur dans la conclusion de l’accord de Paris, notamment à travers la présentation périodique de « plans nationaux » de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Sur les réseaux sociaux américains, ce sont des milliers de messages, vidéos, Tweet, qui décortiquent, article par article, les 41 pages du document, attribuant aux propositions des caractères contraignants qu’elles n’ont pas, voire imaginant qu’elles correspondent à un fantasmatique projet global, dirigé par quelques élites, de « remplacement » des populations occidentales par des migrants. C’est une invitation polie à revoir la copie. L’histoire peut sembler ridicule. New York, NY, 10017 Etats-Unis, Organisations des Nations Unies Au même moment, la polémique atteint les « gilets jaunes » en pleine mobilisation. La France est plus que jamais mobilisée et œuvre à un renforcement du multilatéralisme climatique. Non. L’Organisation des Nations unies (ONU), saisie par la Ligue des droits de l’Homme (LDH), a adressé, le 12 novembre 2020, à monsieur le président de la République des recommandations concernant la proposition de loi « Sécurité globale ». Plus généralement, la France a perdu la moitié de ses emplois industriels depuis le début des années 1980 (6,9 millions de salariés en 1984 pour 3,4 millions fin 2017 en incluant les emplois intérimaires) en dépit – et en partie à cause – de la cession de ses fleurons industriels. Représentation Permanente de la France auprès du Bureau des Nations Unies et des Organisations internationales à Vienne. Factuellement faux, ce Tweet a obtenu plus de 2 300 partages. Alors que la loi « relative à la sécurité globale » doit être débattue ce mardi 17 novembre à l’Assemblée, le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU a fait part de ses « sérieuses préoccupations » au sujet de ce texte controversé. 245 East, 47th Street - 44th floor Le texte de l’ONU en réponse à la crise des migrants est devenu la base d’une théorie conspirationniste dans le mouvement de protestation français. La France est plus que jamais mobilisée et œuvre à un renforcement du multilatéralisme climatique. Les « gilets jaunes » postent ou partagent des messages sur leur compte personnel, commentent ceux d’autres sympathisants, ou participent à des groupes, qui peuvent être publics ou non, adoptant une horizontalité et une spontanéité souvent déroutantes, mais propres à ce réseau, où tout est mis au même niveau. #journéedelafille #GénérationÉgalité @unwomen Une publication partagée par La France à l’ONU (@franceonu) le 11 Oct. 2020 à 6 :38 PDT La polémique est vite repérée par quelques « poissons pilotes » de l’extrême droite française, qui l’évoquent dès le début 2018 : Breiz Atao, site du militant antisémite Boris Le Lay, puis Polémia, celui de Jean-Yves Le Gallou, ancien du FN et du MNR, abordent le sujet au printemps. A l’examen du projet de loi de sécurité globale ce mardi, les opposants au texte répondent par des manifestations en fin d’après-midi. Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois. Le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU a fait part de ses “sérieuses préoccupations” au sujet du texte controversé de la loi sur la “sécurité globale”. Elle est pourtant relayée massivement dans les communautés « gilets jaunes » actives sur les réseaux sociaux. Dès la mi-2018, on trouve sur divers relais de cette mouvance des arguments comme : « pour garder leurs subventions, les médias vont devoir écrire des articles positifs sur l’immigration », ou « l’ONU veut encourager l’immigration clandestine ». Il n’est pas rare qu’une vidéo, même d’une durée conséquente, fasse un, deux, trois millions de visionnages, largement plus que les contenus explicatifs des médias traditionnels. Une rumeur évoquée aussi, quasi systématiquement, par des figures de la contestation lors d’entretiens avec les journalistes du Monde : Emmanuel Macron serait sur le point de s’engager auprès de l’Organisation des Nations unies (ONU) à « préparer la subversion de la France », voire « le grand remplacement » des Français par des immigrés, en signant, le 10 décembre, un document, le « pacte de Marrakech ». Mais il y ajoute quelques déclarations de principe affirmant que les migrations sont un phénomène inévitable et qui a des aspects positifs, ou bien qu’il faut encourager une couverture médiatique objective de ces questions. Toute la France; Auvergne-Rhône-Alpes ... Riom: le site MSD-Chibret de Mirabel sera vendu à FAREVA. À noter. Dans les groupes de « gilets jaunes », l’inquiétude va croissant. Jean-Paul Fitoussi : « Les politiques économiques qui s’imposent aujourd’hui sont celles qu’auparavant on moquait à gorge déployée », Instruction en famille : « Ne vaut-il pas mieux endiguer les quelques dérives que d’enterrer une liberté ? Retour à la liste Macron aurait vendu la France à l'ONU Partagez; Tweetez; Envoyez; LA FAUSSE NOUVELLE À l’occasion de la conférence de l’ONU qui s'est tenue à Marrakech les 10 et 11 décembre, la France, représentée par Jean-Baptiste Lemoyne, a signé le … Nous célébrons cette année le 5e anniversaire de l’accord de Paris pour le climat. Ce dernier restera connecté avec ce compte. Voir cette publication sur Instagram Les filles ont droit à la sécurité, la paix, la non-discrimination, une éducation de qualité, une éducation sexuelle et reproductive. Kamala Harris est-elle une chance pour Black Lives Matter ? La présence française en Amérique du Nord avait commencé de se racornir avec le traité d'Utrecht de 1713 et la cession de l'Acadie à l'Angleterre ; cette colonie nord-américaine allait plus tard donner naissance aux provinces de Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick. Mais la thématique principale, qu’on retrouve dans d’autres argumentaires plus rationnels des « gilets jaunes », reste celle de l’abandon, de la trahison d’élites dirigeantes, soupçonnées d’agir en secret contre le peuple et ses intérêts. Moins vendeur que 'la France rappelée à l'ordre par l'ONU' mais plus précis. Adopté en 2015, il constitue une feuille de route partagée et indispensable pour lutter efficacement et collectivement contre les dérèglements climatiques. « pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières », L’ONU s’accorde sur un pacte mondial sur la migration, Europe : le pacte migratoire de la discorde, En Allemagne, l’extrême droite revêt l’uniforme des « gilets jaunes », Smartphones : nos guides les plus populaires, Les meilleures coques pour iPhone X, XR, et Xs, Yves Rocher : -50% sur une sélection d'articles, Nike : jusqu'à -50% sur les articles en promotion, Europcar : -15% sur votre location de voiture. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. La France est le deuxième pourvoyeur de troupesparmi les 5 membres permanents du Conseil de sécurité, avec 940 casques bleus déployés dans le monde, au sein de 8 OMP. A côté des manœuvres diplomatiques, la machine à propagande de l’alt-right, la droite suprémaciste américaine qui le soutient, se met en branle. Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette). Les « gilets jaunes » postent ou partagent des messages sur leur compte personnel, commentent ceux d’autres sy… El Guerguerate : Le Portugal rejoint les pays d’Europe appuyant l’opération des FAR. Elle est pourtant relayée massivement dans les communautés « gilets jaunes » actives sur les réseaux sociaux. Chaque peuple a le droit de choisir qui il souhaite accueillir », exhortait-elle, laissant entendre à son tour que ce pacte de l’ONU allait empêcher les pays signataires de décider de leur politique migratoire. Son navire amiral, le site Breitbart, a consacré plus de 250 articles au global compact, volontiers associé au nom du milliardaire américain d’origine hongroise et de confession juive, George Soros, bête noire de Steve Bannon et des penseurs du mouvement. La Cour Internationale de Justice est le principal organe judiciaire de l’ONU qui règle les différends juridiques entre États et qui peut donner des conseils juridique à la demande de l’Assemblée générale.En tant que tribunal civil, la CPI n’est pas compétente en matière pénale pour traduire des individus. La france a niqué l’Algerie pendant 130 ans ,les femmes Algériennes étaient des bonniches le jour et des Esclaves sexuelles le soir chez les colons Français, des milliers de bordels partout dans le pays harki où s’entassent des milliers de prostituées Algériennes étaient au service des soldats Français pour qu’ils viennent passer et éjaculer sur vos grands mères et mères. Enseignant-chercheur en sciences de l’information et de la communication à l’Idetcom, université Toulouse-1-Capitole, Publié le 06 décembre 2018 à 05h44 - Mis à jour le 06 décembre 2018 à 14h30, Paroles d’entrepreneurs, au cœur des territoires, Evénements, pages, détournements d’images… les « gilets jaunes » s’organisent sur Facebook, comme Maxime Nicolle, alias « Fly Rider », rumeur très populaire postule ainsi que la France a perdu sa Constitution depuis janvier 2017, « Gilets jaunes » : « Constitution disparue » et complotisme débridé sur les réseaux sociaux. L’ONG UN Watch, qui lutte contre détournement des instances internationales par les pays violateurs des droits de l’homme, a dénoncé mercredi l’abstention de la France lors d’un vote à l’ONU sur le renouvellement de commissions spéciales clairement anti-israéliennes. Malgré les crises sanitaire et économique en France, la traditionnelle vente caritative de vin des Hospices de Beaune, dans la région vinicole de Bourgogne (centre-est), a établi dimanche un nouveau record avec la vente d'un fût à 780.000 euros à un acheteur chinois, un montant inégalé dont le produit ira entièrement aux soignants victimes du Covid-19. Relayée par quelques élus d’extrême droite, dont le député européen Bernard Monot, durant l’été, la campagne antipacte peine à intéresser un public plus large en France, jusqu’à la fin octobre et la décision surprise de l’Autriche. Depuis ses débuts, le mouvement fonctionne essentiellement sur Facebook, le réseau social le plus populaire, et de loin le plus massif : trois quarts des internautes français, soit plus de trente millions de personnes, y avaient un compte actif début 2018. Le document réaffirme très clairement et à plusieurs reprises son caractère non contraignant juridiquement, ou encore le principe directeur de souveraineté nationale dans les politiques migratoires. « Macron va vendre la France à l’ONU », « la date fatidique approche », « l’ONU prévoit l’arrivée de 480 millions de migrants pour détruire l’Europe », « “Gilets jaunes”, vous devez bloquer Macron au sol le 10 décembre »… Depuis quelques jours, une rumeur circule énormément dans les groupes Facebook des « gilets jaunes », sur les vidéos et dans les directs des sympathisants du mouvement, affichant souvent des centaines de milliers de visionnages. Elle est notamment présente au sein de la FINUL (Liban), de la MINUSCA (RCA) et de la MINUSMA (Mali). En cliquant sur « Continuer à lire ici » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte. Cette horizontalité, associée à la défiance généralisée envers journalistes et pouvoir, favorise les poussées de théories conspirationnistes parfois les plus farfelues. Délégation de l’Union européenne auprès des Nations Unies Depuis ses débuts, le mouvement fonctionne essentiellement sur Facebook, le réseau social le plus populaire, et de loin le plus massif : trois quarts des internautes français, soit plus de trente millions de personnes, y avaient un compte actif début 2018. », Eloge du temps long au festival Entrevues de Belfort, George Smiley, le « mentor secret » de John le Carré, « Wara », sur TV5 Monde : une saga politique sur fond de mélodrame, Le monde de la culture se mobilise pour faire rouvrir les salles de spectacle, En Savoie, pro-ski et écolos sur une pente glissante, Du producteur au consommateur, le circuit court revient dans la course, S’aimer comme on se quitte : « Il m’a insufflé la vie que mon père perdait ». Des plans concrets et de nouveaux engagements pris par plus de 75 pays, entreprises, secteurs et villes nous rapprochent des objectifs de l’Accord de Paris et mettent en évidence le travail qui reste à accomplir. Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.