Konings, Nyamnjoh, Negotiating an Anglophone Identity, op. Foncha et Jua, quant à eux, envoient des correspondances privées à Ahidjo et s’expriment dans la presse d’Etat pour marquer leur opposition. [fn]De 1955 à 1971, la guerre d’indépendance au Cameroun et l’insurrection qui s’ensuivit ont fait entre 30 000 et 150 000 morts, selon les sources, et causé le déplacement de centaines de milliers de personnes. “Cameroon. Ils mettent la barre haut, afin d’obtenir au moins une décentralisation effective, avec une vraie autonomie de gestion des dix régions actuelles, passant par l’amélioration et l’application intégrale des lois sur la décentralisation. Ces Etats et organisations devraient encourager le gouvernement camerounais à prendre des mesures d’apaisement, à engager un véritable dialogue et à réformer le mode de gouvernance, y compris par la décentralisation. La Commission est surtout handicapée par son texte fondateur, qui la cantonne à la rédaction de rapports et au plaidoyer en vue du respect du bilinguisme et du multiculturalisme, sans la doter de pouvoir de sanction. [fn]En 1992, le RDPC a obtenu 39 pour cent, le SDF 37 pour cent, l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP) 19 pour cent et l’Union démocratique du Cameroun (UDC) 3,6 pour cent. [fn]Entretiens de Crisis Group, hauts fonctionnaires et hauts gradés, Yaoundé, décembre 2016, mars 2017.Hide Footnote, Après l’arrestation des dirigeants du Consortium le 17 janvier, l’école ne reprenant toujours pas et les opérations ville morte s’intensifiant, le gouvernement prend des mesures d’apaisement. Le gouvernement réagit en coupant Internet dans ces deux régions le 17 janvier, en interdisant le Consortium et le SCNC et en arrêtant les dirigeants du Consortium, ainsi que plusieurs activistes comme Mancho Bibixy, au motif que le Consortium aurait conditionné la signature de l’accord à l’adoption du fédéralisme. De plus, de nouvelles violences ne feront qu’accroitre les appels à la justice internationale. Lors des référendums du 11 février 1961, le Northern Cameroon choisit de se rattacher au Nigéria et le Southern Cameroons à la République du Cameroun. Le procès en cours des militants anglophones comporte plusieurs failles révélatrices de problèmes persistants : sans cesse reporté, en langue française – avec des traductions approximatives quand elles ne sont pas absentes – portant sur des infractions commises par des anglophones dans les régions anglophones. Les groupes radicaux qui se sont constitués ont aujourd’hui recours aux intimidations, menaces et violences pour faire en sorte qu’elle continue. Anti-government demonstrators block a road in Bamenda, Cameroon, on 8 December 2016. Extrait rapport SG au Conseil de sécurité: 74. Ces enseignants entendent par universités anglo-saxonnes des universités où l’anglais est l’unique langue d’apprentissage, où la présence d’associations d’étudiants et de syndicats d’enseignants est encouragée, et où l’autonomie de l’université vis-à-vis du pouvoir central, l’élection des recteurs et doyens de facultés, ainsi que l’autonomie des facultés pour le recrutement des enseignants sont respectées et valorisées. Les avocats et les enseignants forment à leur tour, début décembre, le Cameroon Anglophone Civil Society Consortium (CACSC, « le Consortium »). Le parti unique fait perdre aux anglophones tout levier institutionnel pour plaider leur cause. En juin, nombre de ces fédéralistes déclaraient à Crisis Group qu’à défaut du fédéralisme souhaité, ils se contenteraient d’une véritable décentralisation. Il ne sera résolu ni par le déni, ni par la répression, mais par le dialogue et des réformes institutionnelles pertinentes. [fn]A la question de savoir si une réaction plus publique serait appropriée, un ambassadeur à Yaoundé a répondu « on ne sait pas, mais on se pose la question tous les jours ». Le président national du SDF qualifie de génocide les répressions meurtrières d’octobre et appelle à une traduction de Paul Biya devant la Cour pénale internationale (CPI). Le Cameroun – qui fait face à Boko Haram dans l’Extrême-Nord et aux miliciens centrafricains à l’Est – doit éviter l’ouverture d’un nouveau front potentiellement déstabilisateur. En Belgique, la rencontre organisée par le ministre de la Justice a été émaillée d’incidents. « Declaration of the Bishops of the Bamenda Episcopal Conference … », 4 octobre 2017. Le gouvernement allemand devrait profiter de sa présidence de l’Union européenne et du fait qu’elle est membre non-permanente du Conseil de Sécurité de l’Onu pour faire avancer le processus de la paix au Cameroun, ont récemment souligné deux organisations humanitaires en Allemagne. That ndong bele wey them be give you for prison so me I go move na your 32. Le protectorat signé en juillet 1884 entre le gouvernement allemand et les chefs traditionnels douala crée l’entité politique du Kamerun. [fn]Entretiens de Crisis Group, membres du Southern Cameroons National Council, Bamenda, avril 2017.Hide Footnote, C’est aussi en 1972 que les anglophones commencent véritablement à contester leur marginalisation. [fn]Observations de Crisis Group, groupes anglophones WhatsApps et Facebook, 2016-2017.Hide Footnote Le SDF a nommé en 2016, pour la première fois, un secrétaire général francophone, entamant par là un processus de reconquête d’une base nationale, mais s’est ensuite radicalisé et re-anglophonisé du fait de la crise. Des hauts fonctionnaires anglophones ont déclaré à Crisis Group qu’au moins 100 personnes avaient été tuées. Entretiens de Crisis Group, diplomates camerounais, nigérians et militants anglophones, Yaoundé-Buea, mars-mai 2017. [fn]« Governor Okalia Bilai called Southern Cameroonians dogs. This video is unavailable. Les chefs religieux, responsables d’établissements, enseignants et parents d’élèves reçoivent quotidiennement des menaces de personnes et groupes non identifiés et sont victimes de violences. Si ces mesures techniques constituent un premier pas appréciable, elles ne répondent pas aux préoccupations des syndicats en grève et n’apportent pas de solution au volet politique de la question anglophone. Entretiens de Crisis Group, présidents d’ONGs et de partis politiques francophones, Yaoundé et Douala, 2016-2017. En janvier, la ministre des Postes et Télécommunications a signé un arrêté condamnant à des amendes et à la prison ferme toute apologie du fédéralisme dans les médias et les réseaux sociaux ; cela a été suivi par des pressions exercées par le ministère des Postes et le Conseil national de la communication (CNC). Au sein de l’élite anglophone, des hauts fonctionnaires se sentent surveillés ; l’un d’eux a déclaré : « Ici au ministère c’est la suspicion totale. Mais la remise en cause du leitmotiv de la non-violence, hérité du SCNC, est inquiétante. Thomas Deltombe, Manuel Domergue et Jacob Tatsitsa. Crisis Group a rassemblé de nombreux témoignages, parfois contradictoires, sur les évènements du 13 janvier 2017, qui ont joué un rôle décisif dans la rupture du dialogue. « Crise anglophone : la libération des prisonniers divise ». Il est constitué de quatre ministres francophones et placé sous la supervision du directeur de cabinet du Premier ministère. Entretiens de Crisis Group, universitaires et populations, Sud-Ouest et Nord-Ouest, 2017. Les figures de proue de la contestation les jugent tardives et insuffisantes. Les rivalités entre les deux régions sont anciennes. Ces appréhensions sont en partie justifiées car l’exécutif au Cameroun est centré autour de la présidence et le secrétaire général de la présidence joue de fait le rôle de Premier ministre. Plusieurs personnes sont sévèrement battues, des dizaines d’autres arrêtées et au moins deux personnes sont tuées par balle, selon un rapport de la Commission nationale des droits de l’Homme et des libertés (CNDHL). L’indépendance a été symboliquement proclamée dans les chefferies. Le processus constitutionnel de réunification et l’abandon des Britanniques ont laissé aux anglophones l’impression d’avoir été dupés par les francophones, et explique aussi l’amertume des militants anglophones à l’égard du Royaume-Uni. 3 likes. David Abouem Atchoyi, « Le problème anglophone pourrait devenir le nouveau Boko Haram ». En réalité, le régime parvient depuis une décennie à neutraliser la capacité des acteurs internationaux à jouer un rôle politique. Le processus ayant conduit à la réunification des deux Cameroun est le nœud du problème anglophone. Seule l’élite anglophone gouvernementale semble se distancer du mouvement, mais même cette élite est accusée d’hypocrisie et de double discours par les ministres francophones. Here’s How It Could Be Resolved. C’est probablement ce qui a poussé le gouvernement à déployer un nouveau renfort de 1 000 soldats et à imposer un état d’urgence ainsi qu’une loi martiale de fait (arrestation de civils par les militaires, jugements dans les tribunaux militaires). Entretiens de Crisis Group, anciens bâtonniers, Yaoundé, mai 2017. [fn]Observation par Crisis Group d’une quarantaine d’émissions et de débats du weekend dans les chaines camerounaises en septembre et octobre. D’autres sudistes proposent une fédération à plusieurs états ou une fédération à deux états, mais prévoyant une décentralisation effective au sein des deux régions de l’état fédéré anglophone. Ahidjo exige aussi au Cameroun occidental de couper tout lien avec le Royaume-Uni, et la partie anglophone perd plusieurs avantages douaniers à l’exportation dont elle bénéficiait avec les pays du Commonwealth. [fn]Courriels et entretiens téléphoniques de Crisis Group, habitants et fonctionnaires anglophones à Yaoundé, octobre 2017.Hide Footnote L’ancien magistrat à la Cour suprême, Ayah Paul Abine, déclare sur sa page Facebook avoir échappé à un assassinat à son domicile à Akwaya, qui aurait aussi été pillé par des militaires. Des détenus entassés comme des sardines dans les prisons à la suite des manifestations dans les régions anglophones », Amnesty International, 13 octobre 2017. Entretiens de Crisis Group, universitaires et chercheurs à la Fondation Paul Ango Ela, Yaoundé, mars-mai 2017. Read reviews from world’s largest community for readers. Il formule des recommandations pour débloquer la situation et rétablir la confiance, en vue de faciliter un véritable dialogue et de trouver des solutions durables. Alors que les représentants anglophones croient participer à une constituante devant aboutir à la rédaction d’une constitution garantissant un fédéralisme égalitaire et une large autonomie des Etats fédérés,[fn]Entretiens de Crisis Group, universitaires et chercheurs, Buea et Limbé, mars 2017. Certains hauts gradés et hauts fonctionnaires expliquent l’ampleur du « dérapage » par l’insuffisance des effectifs de police qu’ils ont dû pallier par des renforts militaires qui ne sont pas formés à la gestion des foules. [fn]« Cameroon : UN chief Secretary-General urges dialogue to resolve grievances », UN News Centre, 3 octobre 2017 ; « Violence in Cameroon », Département d’Etat américain, 3 octobre 2017.Hide Footnote. Voir le briefing Afrique de Crisis Group N°101. Entretiens de Crisis Group, membres de la Commission pour le bilinguisme et le multiculturalisme, Yaoundé et Buea, mars 2017 ; courrier confidentiel de Foncha à Ahidjo, 14 septembre 1963, consulté par Crisis Group. La pratique du gouvernement indirect (indirect rule) permet le maintien des chefferies traditionnelles et favorise l’éclosion d’une forme d’autogouvernement, si bien qu’avant l’indépendance la liberté de la presse, le pluralisme politique et l’alternance démocratique existent dans la partie anglophone. Les Sawa sont originaires des régions côtières francophones et anglophones, dont la ville francophone de Douala et des villes anglophones du Sud-Ouest comme Limbé et Buea. Si le risque de partition du pays est très faible, celui d’une résurgence à moyen terme du problème sous forme de violence armée est élevé, car certains de ces groupuscules appellent désormais à la violence. Mufor Atanga. Entretiens de Crisis Group, diplomates occidentaux, Yaoundé, mars 2017. Le 14 janvier, le Consortium annule une réunion prévue avec le Comité, condamne les violences des forces de sécurité et déclare deux jours d’opération villes mortes (ghost towns) dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. La crise actuelle pourrait avoir un retentissement sur les élections de 2018 et même sur la coupe d’Afrique de football prévue pour 2019. Entretiens de Crisis Group, universitaires et chercheurs, Yaoundé, Bamenda, Buea, septembre-octobre 2017.Hide Footnote. Depuis l’exemple du Soudan du Sud, les acteurs internationaux sont plus réticents à encourager des mouvements séparatistes. Entretiens de Crisis Group, diplomates européens, Yaoundé, juillet 2017. Il arrivait très souvent que des gendarmes, placés sous l’autorité de l’inspecteur fédéral, procèdent à des contrôles routiers ou convoquent des membres du gouvernement et du parlement du Cameroun occidental simplement pour affirmer leur pouvoir. Entretiens de Crisis Group, hauts fonctionnaires à la présidence, Yaoundé, 2016-2017. [fn]Entretiens de Crisis Group, population anglophone, Nord-Ouest et Sud-Ouest, avril-mai 2017.Hide Footnote. En février, certains pays européens ont souhaité que l’Union européenne fasse une déclaration commune sur la question anglophone, mais l’initiative a été bloquée par d’autres pays membres soucieux de ne pas critiquer trop ouvertement le Cameroun du fait de son rôle dans la lutte contre Boko Haram. Yonatan Morse, « Cameroon has been in crisis for six months. Seule l’élite anglophone gouvernementale semble se distancer du mouvement, mais même cette élite est accusée d’hypocrisie et de double discours par les ministres francophones. Ils plaident pour le vote en faveur du rattachement au Nigéria. Lorsque Paul Biya succède à Ahidjo en novembre 1982, il accentue encore le centralisme. Pour lui, seul le Cameroun occidental constitue dès lors un véritable obstacle à son projet hégémonique. D’autres incidents ont eu lieu dans les ambassades du Cameroun au Royaume-Uni et au Canada, où des militants sécessionnistes ont remplacé le drapeau du Cameroun par celui de l’Ambazonie.