Du point de vue du droit de la guerre, on utilise l'expression « conflit armé non international », le mot « guerre » étant réservé au conflit armé international. La guerre civile espagnole ou guerre d'Espagne est un conflit qui opposa les forces nationalistes aux forces républicaines, elle dura de 1936 jusqu'à 1939. Après la chute de Barcelone (26 janvier), l'internement de l'armée républicaine en France (5 février) et le blocage de la flotte à Bizerte (27 février) marquent la fin des opérations militaires. La guerre d'Espagne eut pour cause indirecte le climat politique dans lequel vivait le pays. Établissement d'un front continu (1936), 2.2. Qui n'a pas entendu parler de la guerre civile espagnole.Et pourtant je pense que nous sommes bien ignorant de tout ce qui a pu la provoquer et la rendre possible. Mais les franquistes s'emparent, au sud, de Málaga (10 février) et, au nord, de Bilbao (19 juin), de Santander (26 août) et de Gijón (19 octobre). Le but du bombardement était apparemment de démoraliser … 18 juillet 1936 : la Guerre civile espagnole: Hommes et femmes de la milice républicaine espagnole, juillet 1936. Aussitôt après les élections, qui se sont déroulées dans le calme, c'est un déchaînement de violence entre les « señoritos » de la Phalange, les « pistoleros » de la FAI et les jeunesses socialistes. Recherchez parmi des Guerre Civile Espagnole photos et des images libres de droits sur iStock. Les républicains attaquent à Brunete (5 juillet) et à Teruel (15 décembre) et font subir aux volontaires italiens un échec à Guadalajara (mars). Les généraux, principalement Sanjurjo, réfugié au Portugal, préparent le coup d'État. Ville de Granollers après bombardement par l'aviation militaire italienne. Liquidation des poches nord et sud par les nationalistes (1937), 2.3. Les femmes jouèrent un rôle important pendant la guerre d’Espagne surtout dans le camp républicain. Les corps de police s'affrontent entre eux, garde civile (droite) contre « asaltos » (gauche). Les républicains et les socialistes continuèrent après les élections de 1931 et de 1933 du parlement malgré une forte opposition conduite par la droite. L'armée républicaine est surtout constituée par les milices ouvrières du Front populaire. Définition: affrontement armé entre les habitants d'un même pays. L'évocation de certains épisodes de la guerre civile provoque encore, au début du xxie siècle, des tensions publiques dans la société espagnole. Dans cette guerre civile espagnole si vicieuse, de nombreux émigrés russes ont eu l'occasion de s… Offensive nationaliste finale (1939). La droite et la bourgeoisie sont terrorisées par l'existence de deux millions d'ouvriers anarchistes organisés dans la Confederación Nacional del Trabajo (CNT) [Confédération nationale du Travail], elle-même contrôlée par la société secrète de la Federación Anarquista Ibérica (Fédération anarchiste ibérique, FAI), que l'on sait armée, et dont les bastions stationnent à Barcelone et dans les campagnes d'Andalousie, de Castille et de Catalogne. Franco bénéficie pour sa part d'une grande popularité parmi les soldats d'élite de l'armée espagnole, dont beaucoup ont combattu sous ses ordres au Maroc entre 1921 et 1925. Elles prirent part à la guerre. La lutte idéologique grandissait comme pour toute l'Europe entre les deux guerres, aussi les intentions séparatistes grandissaient en Catalogne.4 En juillet 1936, le général Francisco Franco lance sa conquête de l’Espagne depuis le Rif marocain. Outre les phalangistes, la droite espagnole comprend des monarchistes partisans d'Alphonse XIII. Ces trois extraits de manuels scolaires espagnols – publiés en 1972 (trois ans avant la mort de Franco), en 1978 et en 2010 – montrent comment l’analyse des causes de la guerre civile évolue selon les régimes politiques. Mais tous n'ont pas accepté leur sort. L'Italie fasciste choisit aussi d'engager 60 000 soldats italiens aux côtés des forces révolutionnaires7. La guerre dEspagne, est un conflit qui opposa le camp des « nationalistes » à celui des « républicains ». Pour avoir une vue d'ensemble sur la Seconde Guerre mondiale, consultez en priorité les articles suivants du dossier en cliquant sur celui de votre choix : Conflit qui opposa de 1936 à 1939 le gouvernement républicain espagnol de Front populaire à une insurrection militaire et nationaliste dirigée par le général Franco. En Espagne, l'insurrection est soutenue par la majorité des formations catholiques et nationalistes (monarchistes, requetés, Phalange). En 1932, déjà, le général Sanjurjo tente sans succès un coup d'État. Lorsque le NKVD eut assis son pouvoir en 1937, il entreprit la liquidation physique du POUM avant de s'en prendre aux anarchistes. Le plus effroyable raid aérien exécuté depuis le début de la guerre civile espagnole a été effectué hier après midi par les Allemands au service de Franco et a abouti à la destruction quasi totale de Guernica. Après les premiers combats à l'Alto de León et à Somosierra, les républicains, comme les nationalistes, demandèrent des armes à l'étranger. Les gouvernements du centre tentent de se maintenir en évitant un basculement à gauche ou à droite. Les nationalistes, installés sur les deux rives du détroit de Gibraltar, peuvent faire passer en Andalousie leurs troupes, dont le général Franco prend la tête. L'UME (Unión militar española), qui rassemble les officiers de droite, prépare de façon permanente le coup d'État. La guerre d'Espagne fut un double « banc d'essai » : pour Hitler, celui d'unités et d'armements nouveaux ; pour Staline, celui d'une expérience politique et policière avortée, qui préfigura le destin des « démocraties populaires ». Ajoutons quà cette époque de grandes luttes idéologiques entre communisme, fascisme et libéralisme se déroulent en Europe et qu… Le soulèvement et les opérations militaires, 2.1. Un nouveau parti fasciste, la Phalange, fondé par José Antonio Primo de Rivera, fils du dictateur déchu, se développe. Cette insurrection divisa l'armée en deux camps l'un républicain, l'autre putschiste appelée nationaliste regroupant l'armée putschiste, les forces politiques hostiles à la république. Nous ferons un court résumé de la guerre d'Espagne (guerre civile espagnole), qui opposa de 1936 à 1939 les nationalistes, aidés par les forces nazies, aux républicains, aidés par les Brigades internationales et l'U.R.S.S. Les catholiques enfin apportent leur soutien au parti parlementaire CEDA (Confederación española de derechas autónomas). La guerre d’Espagne est une guerre civile opposant révolution et contre révolution. Une guerre civile se déclenche en Espagne, qui durera près de trois ans (jusqu'en avril 1939) et fera plus de 600 000 victimes civiles et militaires. Les troupes de Franco, malgré des combats sans merci, ne dépassent pas le faubourg de Carabanchel et la Cité universitaire. Mais elle survient dans une Europe en crise, où la démocratie parlementaire est presque partout menacée par la montée des … L'Allemagne nazie et l'Italie fasciste s'empressèrent de prendre parti dans cette guerre aux côtés des forces révolutionnaires, ceci en apportant une aide aérienne importante6. L'Espagne est rapidement coupée en deux et la répression s'abat d'un côté, sur les quartiers ouvriers (massacres de Séville et Grenade) et de l'autre, sur la bourgeoisie de droite – notamment à Barcelone, où les anarchistes vengent les leurs tués dans les durs combats du 19 juillet – et surtout sur le clergé. Saviez-vous que le dictateur espagnol Franco a toujours la légion d'honneur en France ? Marche à la mer des nationalistes (1938), 2.4. Pour en savoir plus, voir l'article réconciliation nationale espagnole. De gauche à droite:Tank des Brigades internationales à la bataille de Belchite. Le Blog des 3eme 1. Trouvez des photos de banque d’images de haute qualité, que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Dernière modification de cette page le 28 novembre 2020 à 19:29. La guerre d'Espagne eut pour cause indirecte le climat politique dans lequel vivait le pays. Ils rejoignent le sud de l’Espagne pour mettre fin à la République. Introduction: L'Espagne du début du XXème siècle fait face à de graves déséquilibres, au niveau politique, économique, et surtout sociaux. En 1930, le roi d’Espagne Alphonse XIII se débarrasse du dictateur Primo de … Le gouvernement est entièrement formé de républicains des partis d'Azaña et de Martinez Barrio. RetroNews et Clionautes se sont associés pour proposer des séquences pédagogiques sur les sujets du programme d'Histoire. Contre attaque des forces républicaines pendant la bataille d'Irún. Les réformes entreprises étaient longuement critiquées par la droite qui regroupait les courants libéraux, monarchiste et catholique traditionaliste. Pour autant, la République ne reçut que très peu d'aide du Front populaire ; Léon Blum, bien qu'il ait répondu positivement dès le 20 juillet 1936 à une demande d'assistance, dut faire marche arrière devant l'opposition de la droite, des radicaux (Édouard Herriot), du président modéré Albert Lebrun et du Royaume-Uni, et choisit, finalement, d'appliquer une politique de « non-intervention », permettant de bénéficier de l'aide des Britanniques face à l'Allemagne. La jeune république dès son avènement fait face à plusieurs problèmes. La guerre civile espagnole est d’abord un conflit local, opposant une rébellion nationaliste, menée par le général Franco, au gouvernement du Frente popular élu en février 1936 lors des élections législatives. Guerre Civile Espagnole. Une République instable, un pays divisé, 2. Groupe de soldat de l'armée républicaine espagnole dans les montagnes de Navacerrada. La guerre civile russe (1918-1922) divisa le pays en plusieurs camps irréconciliables, mais dans l’ensemble, la plupart des combattants se rangèrent soit avec les « rouges » (communistes), soit avec les « blancs» (pro-tsaristes et anticommunistes). Femme volontaire durant le siège d'Alcázar. Par Vikidia, l’encyclopédie pour les jeunes, qui explique aux enfants et à ceux qui veulent une présentation simple d'un sujet. Traductions en contexte de "guerre civile espagnole" en français-espagnol avec Reverso Context : Les crimes du stalinisme pendant la guerre civile espagnole rempliraient plusieurs volumes. Cette guerre se termina par la victoire des forces du général Francisco Franco et la chute du régime démocratique en Espagne. Choisissez parmi des contenus premium Guerre Civile Espagnole de la plus haute qualité. Avocat et homme politique espagnol... Région centrale de l'Espagne, s'étendant sur les plaines et plateaux... Peinture de Pablo Picasso, réalisée en 1937 ... Ville d'Espagne, chef-lieu de province, sur le río Bernesga... Neftalí Ricardo Reyes, dit Pablo Neruda. Légion Condor envoyée par l'armée nazie pour soutenir les armées nationalistes. Ils se dénommaient eux-mêmes nacionales (« nationaux »), tandis que leurs opposants les appelaient fascistas(fascistes) ou facciosos (« factieux ») ; quand le général Franco prit leur tête, on se mit à les désigner également sous le nom de « franquistes ». Léchec de lintervention italienne à Guadalajara, chef-lieu de province situé à 80 km de Madrid, incita Franco à déplacer le théâtre des opérations militaires, en lançant une campagne dans le Nord du pays, pour conquérir dans un premier temps la Biscaye, un… Femmes républicaines pendant un entraînement en 1936, Femme volontaire pendant le siège de Alcázar, Femme pendant la défense de Barcelone en 1939. Comme toujours dans ce … Hitler et Mussolini apportèrent à Franco une aide précieuse. La guerre civile espagnole (juillet 1936-mars 1939) fut sans aucun doute l'un des événements majeurs du xxe siècle. Mais aux experts militaires russes s'ajoutèrent vite les experts policiers du NKVD, qui s'assura assez de pouvoir pour faire régner la terreur en tant que police politique – et d'abord dans les Brigades internationales, soumises à une discipline de fer, alors que souvent les volontaires n'avaient aucune expérience guerrière et faisaient preuve d'un idéalisme brouillon. En 1931, l'exil du roi Alphonse XIII laissa la place à la IIe République menée par les républicains et les socialistes, qui commencèrent un large processus de réformes. Assuré de ses arrières, Franco dégage Huesca, s'empare de Lérida (3 avril), atteint la Méditerranée à Vinaroz (15 avril) et coupe ainsi le territoire républicain en deux. La Guerre civile espagnole. Sur le plan militaire, cette guerre de 32 mois peut se diviser en quatre périodes. Les Saints Pères et la magie des manuscrits 11 décembre 2020 Interview Créées en 2012 avec comme première parution la publication du manuscrit de Hygiène de l'assassin d'Amélie Nothomb, les éditions des Saints Pères ne cessent d'écrire et de réécrire une page très particulière du paysage littéraire : celle des manuscrits de grands écrivains. Prise de Tarragona par l'armée nationaliste. La guerre civile espagnole Emmanuel Gagnepain GPRL Orléans-Tours Phases principales de la guerre à appréhender avec des (cartes) (voir ci après) La guerre d’Espagne voit la collaboraBon entre régimes totalitaires et autoritaires, plus les parBsans dans les … La guerre d'Espagne connut une intervention internationale en faveur de chacune des parties du conflit. En 1931, l'exil du roi Alphonse XIII laissa la place à la IIe République menée par les républicains et les socialistes, qui commencèrent un large processus de réformes. La Guerre Civile Espagnole oppose les républicains, qui soutiennent la Seconde République instaurée en 1931, aux nationalistes, ou franquistes, qui soutiennent le coup d'Etat du Général Franco. TOP 10 des citations guerre civile (de célébrités, de films ou d'internautes) et proverbes guerre civile classés par auteur, thématique, nationalité et par culture. Devant la crise des gouvernements du centre, des élections sont fixées au 16 février 1936. Mais la gauche manque d'un rassembleur politique, et les anarchistes de la CNT refusent le jeu électoral. L'assassinat (13 juillet 1936) par des « asaltos » du leader de la droite aux Cortes, José Calvo Sotelo, précipite le soulèvement, tandis que le leader socialiste Largo Caballero lance le mot d'ordre de « révolution prolétarienne ». L'Ouest (Galice, León, Navarre et une grande partie de l'Andalousie et de l'Estrémadure) tombe aux mains des franquistes, grâce notamment aux succès des généraux Gonzalo Queipo de Llano à Séville, Yagüe à Cordoue et Badajoz (14 août), Emilio Mola Vidal à Irún (5 septembre), Saint-Sébastien (13 septembre) et Oviedo (17 octobre), et des cadets de l'Alcázar à Tolède (assiégés et dégagés le 27 septembre par les troupes de Franco). En 1932, déjà, le général Sanjurjotente sans succè… Les républicains résistent victorieusement à Madrid : alors que Franco a lancé quatre colonnes sur la capitale (c'est à cette occasion que naît l'expression « cinquième colonne », par allusion aux franquistes clandestins et armés dans Madrid), l'arrivée du matériel russe et des premières brigades internationales vient appuyer la défense de la ville par les miliciens. Elles donnent la victoire au Front populaire contre le Front national (droite) et le centre. La guerre prit fin avec la chute de Madrid aux mains des forces nationalistes dans ce qui est appelée l'offensive finale en 1939. La rébellion militaire éclate au Maroc espagnol avec le soutien des troupes coloniales à la rébellion en Espagne. Les volontaires afro-américains et la guerre civile espagnole : une vision internationaliste du conflit Thesis or Dissertation Paquet_Anne-Valerie_2009_memoire.pdf (2.592Mb) Poète chilien... 1. La guerre commença par le coup d'État de l'armée commandé par le général Franco, depuis le nord du Maroc. Comment, d'une guerre civile - en Espagne de surcroît - en est arrivé à un conflit aux enjeux politiques, militaires et idéologiques de dimension internationale ? Conception politique et sociale qui se fonde sur le rejet... Région historique de l'Espagne, formant une communauté autonome et correspondant à... Deuxième ville d'Espagne, capitale de la Catalogne et chef-lieu de la province... Ville d'Espagne (Pays basque), chef-lieu de la Biscaye... Léon Blum. Ce blog parle de la guerre civile espagnole, qui a eu lieu de 1936 à 1939. La guerre civile espagnole, également appelée guerre d' Espagne, a commencé en 1936 avec le coup d'État orchestré par le général Francisco Franco. Fonds L'Illustration. Les gouvernements du centre tentent de se maintenir en évitant un basculement à gauche ou à droite. L'Angleterre et la France reconnaissent le gouvernement de Franco. La Guerre Civile Espagnole est devenue depuis plusieurs années (principalement depuis la mort de Franco en 1975) une source de tension entre les familles de Républicains (qui ont lutté contre Franco) et celles des Nationalistes (qui ont lutté pour le ‘’Généralissime’’). La guerre prend fin avec la victoire du général Francisco Franco. Les républicains reçurent l'aide de l'URSS, de la Grande-Bretagne et de la France, et surtout des Brigades internationales : 35 000 volontaires de 50 nations, en majorité communistes. L'aide soviétique aux républicains suivit toutes les volte-face de la politique de Staline : elle consista surtout en camions, en armes et munitions, en quelques blindés et en conseillers. Du côté gouvernemental, Madrid compte sur la majorité de l'aviation, des forces de police et des carabiniers. On trouve aussi des carlistes – défenseurs d'un régime autoritaire et décentralisé que doit instaurer un autre prétendant issu de la famille royale espagnole (→ carlisme) –, populaires notamment en Navarre. L'Est (Catalogne, Aragon, Valence et une grande partie de la Castille) demeure fidèle aux républicains, dont les armées, commandées par Rojo et José Miaja Menant, restent maîtresses de Barcelone, Madrid, Málaga, Santander, Valence. Très meurtrière, cette guerre mit aux prises près de 800 000 nationalistes et un nombre équivalent de républicains. En Catalogne et au Pays basque, les mouvements qui réclament l'indépendance dans le cadre d'une république fédérale disposent d'un appui massif. Les élections de 1936 étaient marquées par une victoire écrasante du Front Populaire, coalition regroupant les républicains, les socialistes et les communistes.5. L'assistance du régime de Mussolini pour les forces franquistes fut la plus importante que celles des autres pays (Allemagne nazie et l'URSS).9, Brigades internationales dans la ville de Tortosa. Plus de 400 000 Espagnols s'exilèrent ; le régime franquiste s'installa dans un pays ruiné. L'Allemagne (légion Condor) et l'Italie (cinq divisions de Chemises noires) donnèrent leur appui militaire aux nationalistes et y expérimentèrent leurs matériels (chars d'assaut, avions…) et leurs procédés tactiques (bombardement en piqués, etc.). Leurs offensives sont appuyées par des bombardements de terreur de la légion Condor (raid sur Guernica, en avril 1937). Seule l'armée peut réaliser l'unité d'une droite divisée. La suppression des congrégations3, l'octroi de l'autonomie à la Catalogne furent sur le plan politique l'une des améliorations les plus notables, tandis que sur le plan économique l'État entreprit une réforme agraire.La jeune république dès son avènemen… « Guerre civile espagnole » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior, 175 000 morts aux champs de batailles, 40 000 exécutés, pertes civiles: 20 000, 110 000 morts aux champs de batailles, 86 000 exécutés, Situation de l'Espagne entre 1931 et 1936, Personnalités ayant participé à la guerre d'Espagne, La guerre d'Espagne et la paix de l'Europe, Maurice Pernot, Volume 2, page 301, Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2013, « GUERRE CIVILE ESPAGNOLE (1936-1939) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2013, Encyclopédie Larousse consulté le 20 Avril 2013, Politique étrangère, Jean Rollin, Volume 1, page 69, http://www.herodote.net/Annee_1937_2_3_-synthese-58.php, 1936, La Guerre d'Espagne commence de Émile Témime, https://fr.vikidia.org/w/index.php?title=Guerre_civile_espagnole&oldid=1493955, Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0. Entrée des troupes républicaines à Teruel. Trouvez les Guerre Civile Espagnole images et les photos d’actualités parfaites sur Getty Images. En 1936 éclate en Espagne une guerre entre factions politiques comme le pays en a connu de nombreuses au cours du siècle précédent. Homme politique et écrivain français... José Calvo Sotelo. Ne pas confondre avec la guerre d'Indépendance espagnole qui opposa les Espagnols à Napoléon Ier. Le parti socialiste, puissant, s'appuie sur la non moins puissante Unión general de trabajadores (UGT) [Union générale des travailleurs]. Le camp nationaliste fut constitué par des rebelles opposés au pouvoir légal. Ses conséquences et l'attitude des gouvernements européens pendant la guerre influèrent largement sur le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et sur les formes qu'elle prit. Les Brigades, formées à l'automne 1936, avaient pour but d’éviter que les volontaires étrangers ne rejoignent les rangs du POUM (Partido obrero de unificación marxista, parti ouvrier d'unification marxiste). La guerre d'Espagne fit plus d'un million de victimes : 145 000 morts, 134 000 fusillés, des représailles inexpiables des deux côtés, 630 000 morts de maladie. La seconde République espagnole, instaurée en 1931 après les élections municipales et le départ pour l'exil d'Alphonse XIII, ne sera jamais un régime parlementaire stable, mais une longue suite de conflits politiques qui ne pourront s'exprimer en dernier ressort que dans la guerre civile. Le gouvernement et ses alliés commencèrent des préparatifs à la guerre par l'armement des paysans et leurs organisations. Après de terribles effusions de sang, la victoire des « rouges » a forcé des milliers de Blancs à fuir leur patrie pour toujours. Le camp républicainse composait quant à lui de différentes forces unies contre le front nationalist… 5 La situation de L’Espagne Entre 1818 et 1830, l’Espagne perd la plupart de ses colonies d’Amérique La suppression des congrégations3, l'octroi de l'autonomie à la Catalogne furent sur le plan politique l'une des améliorations les plus notables, tandis que sur le plan économique l'État entreprit une réforme agraire. La crise économique touche l'Espagne de plein fouet, entraînant augmentation du chômage, diminution de la production minière et grèves répétées. Caudillo », avec cette Guerre civile espagnole, et à perdurer son règne pendant encore plus de 35 ans ? Des volontaires de plusieurs nations participèrent à la guerre avec les deux belligérants formant des milices, la plus importante fut les Brigades internationales qui combattit avec les forces républicaines. Elle se déroula de juillet 1936 à avril 1939 et sacheva par la défaite des républicains et létablissement de la dictature de Francisco Franco, qui conserva le pouvoir absolu jusquà sa mort en 1975. Alors que le chef de la rébellion, Sanjurjo, trouve la mort dans un accident d'avion, le général Goded contrôle Majorque et le général Queipo de Llano s'empare de Séville. Le parti communiste, de moindre importance, s'exprime aux Cortes, le Parlement, par la voix de Dolorès Ibarruri, « la Pasionaria », et bénéficie, avant et pendant la guerre, du prestige grandissant de l'URSS. Cette guerre fut pour eux une occasion pour repousser le socialisme et tester de nouvelles armes8 . L'Union Soviétique apporta son aide aux forces républicaines sous forme de combattants et d'équipements militaires. En octobre 1934, lorsque la droite entre au gouvernement, après son succès électoral de novembre 1933, les mineurs des Asturies se soulèvent et le gouvernement républicain envoie pour les réprimer la Légion étrangère espagnole, commandée par les généraux Franco et Goded – les mêmes troupes et les mêmes chefs qui vont se soulever contre la République. De plus, comment qualifier ce régime franquiste, qui ne semble pas être comme les autres ? Pour répondre à cette question, il convient de décrire tout d'abord rapidement la singularité de l'Espagne des années trente, pour expliquer ensuite la nature et les enjeux de La seconde République espagnole, instaurée en 1931 après les élections municipales et le départ pour l'exil d'Alphonse XIII, ne sera jamais un régime parlementaire stable, mais une longue suite de conflits politiques qui ne pourront s'exprimer en dernier ressort que dans la guerre civile. « Le Monde » consacre une publication à la guerre civile espagnole, qui met en lumière les travaux des historiens, romanciers et journalistes ayant revisité l’histoire de ce conflit. Manuels scolaires espagnols. Revivez la Guerre Civile Espagnole avec des images d'archive en couleur, ce soir sur Toute l'Histoire Les nationalistes occupent toute l'Espagne, et leur cinquième colonne leur livre Madrid (28 mars). Le parti communiste espagnol se trouva renforcé et il s'employa à contrecarrer la révolution sociale prônée par Largo Caballero et Federica Montseny, leader anarchiste. En mars 1937, lItalie fasciste, qui apportait son soutien aux troupes nationalistes du général Franco en Espagne, décida de lancer une offensive sur Madrid par le Nord-Est.