Il était trop grand et était attaqué de trop nombreuses directions. À cette époque, la République romaine domine dorénavant une grande partie de l'Italie et permet à la péninsule de se stabiliser et de prospérer pour la première fois de son histoire, l'économie romaine et italienne est florissante. Il dirige la garde prétorienne et est le commandant en second lors des expéditions militaires. J.-C., toutes les terres de la péninsule italienne situées au sud du fleuve Arno sont sous domination plus ou moins directe de Rome. Au milieu des campagnes d'Italie, Pyrrhus apporte son secours aux Siciliens contre Carthage ce qui pousse Rome à s’allier à Carthage, pour protéger la Sicile des visées de Pyrrhus. Sur le plan intérieur, il accomplit une œuvre législative importante. L'Empire romain d'occident disparaît en 476 et l'Empire romain d'orient existe pendant 1000 ans, jusqu'à sa chute en 1453 (prise de Constantinople par les Ottomans). Les villes ont à leur tête un sénat local appelé curie recruté parmi les riches habitants de l'Empire. Ils sont donc quasi indépendants même s'ils s'engagent à servir dans l'armée romaine comme fédérés, c'est-à-dire sous le commandement de leurs propres chefs. Cette carte fait partie d’un ensemble de 8 cartes animées portant sur Rome et son empire. Par ailleurs, le christianisme lui-même se trouve imprégné des anciens rites païens. Une foule de notaires, de chargés de mission et agents secrets (les agentes in rebus aussi nommés curiosi), près de 1 000 fonctionnaires au Ve siècle[168], et d'employés divers font de l'Empire romain une véritable bureaucratie[161]. Marcien, époux de Pulchérie, la sœur de Théodose II, règne de 450 à 457. Ils ne doivent donc pas lier leur foi chrétienne à l'existence de Rome même s’ils doivent servir l'Empire loyalement. Au cours de la querelle, Romulus tue Rémus. Il est considéré comme le représentant de dieu sur terre avec une auréole. Les centuries se rassemblent dans une nouvelle assemblée appelée comitia centuriata (comices centuriates). Cet empire qui a pour capitale Constantinople, l'ancienne Byzance, sera appelé l'Empire byzantin. À la mort de Néron, l'Empire connaît une première crise. Sous le Haut-Empire, la tendance à la concentration foncière se confirme. Le Sénat conserve ou reçoit d’importantes prérogatives dans les domaines de l’administration civile (Rome, Italie, provinces), des finances, de la justice et de la monnaie. Gallien resté seul empereur parvient à arrêter une invasion des Alamans en les battant en Italie du Nord. J.-C. Il est « élu » consul tous les ans et est aussi censeur et porte le titre imperator, chef suprême des armées. Carte des migrations germaniques du IIe siècle au VIe siècle. Les invasions barbares et la fin de l’empire romain d’Occident ( V e s) Leçon : Le partage de l’empire; En 395, l’empereur Théodose divise son empire en deux et le partage entre ses deux fils. L'empereur reçoit aussi la mission de guide vers le salut et la foi chrétienne. L'empereur Hadrien s'attache à mener une politique plus défensive. Ce partage est dans la continuité des règnes précédents. L'économie de l'Occident demeure fragile alors que celle d'Orient est florissante. Les Romains écrasent cette coalition et le territoire samnite est envahi : ces derniers capitulent en 290 av. L'un d'eux, Odoacre, dépose le tout jeune empereur Romulus Augustule et envoie les insignes impériaux à Constantinople en 476. Ce recensement, qui a lieu tous les quinze ans, sert de base pour établir, un nouvel impôt, la capitation. On voit donc que l'Empire n'est pas un espace clos. Ce système de colonie latine, où les colons ne sont pas citoyens romains, mais possèdent un certain nombre de droits au sein de la colonie quasi indépendante de Rome, va perdurer longtemps, étant à l'avantage de Rome et des colons. Les empereurs donnent aux membres du clergé de nombreux privilèges. Le goût pour les produits de luxe des Romains alimente le grand commerce international. À partir de 382, à l’instigation d'Ambroise, évêque de Milan, l’autel de la Victoire, son symbole au Sénat, est arraché de la Curie, tandis que les Vestales et tous les sacerdoces perdent leurs immunités. Ils ont aussi l’imperium proconsulaire ce qui leur donne le pouvoir de gouverner toutes les provinces. Mais entre-temps, le 31 décembre 406, les Vandales, les Suèves, les Alains et les Alamans franchissent le Rhin bientôt suivis par les Burgondes. La guerre profite surtout aux riches. Le territoire romain double presque de taille et Rome prend l'ascendant dans l'alliance éternelle entre égaux conclue avec la Ligue latine, dominant les autres cités. Il se doit donc de les ménager. Au Ve siècle, l'Orient connaît une longue période de prospérité économique. J.-C., la guerre des ordres a pris fin par les lois hortensiennes, résolvant ainsi un des grands problèmes des débuts de la République. Elles ont également le pouvoir d’instruire des cas judiciaires. J.-C. dans la plaine de Zama, ce qui met fin à la Deuxième Guerre punique. La nécessité de la défense de l'Empire justifie l'abandon de Rome comme résidence impériale au profit de villes plus proches des frontières : Trèves, Milan, Sirmium, Nicomédie. Le puissant parti anti-barbare présent à la cour impériale obtient une épuration de l'armée et de l'administration en Italie, la privant des défenseurs efficaces et fidèles[193]. Sous le règne de Théodose, la fiscalité se durcit encore provoquant des révoltes (Antioche en 387). Le grec est devenu une seconde langue, largement utilisée dans le commerce, une langue de culture aussi. En 325, il convoqua le Concile de Nicée, en fait le premier Concile œcuménique. Les empereurs portent le titre d'imperator, chef suprême des armées. La carte montre l’étendue de l’Empire romain d’Orient sous Justinien. Un empire byzantin millénaire (395-1453).- Activité 1 : « Comment se caractérise l'empire byzantin ? Bury affirme que « la fondation de Constantinople […] a inauguré une division permanente entre l’Est et l’Ouest, entre les Grecs et les Latins, entre les moitiés de l’empire – division à laquelle les événements avaient déjà fait allusion – et a affecté de manière décisive toute l’histoire ultérieure de l’Europe ». Ætius, général de Valentinien III, continue à lutter contre les Barbares. Ces derniers constituent alors les premiers plébéiens[21]. Le nombre d'esclaves est démultiplié et leurs biens acquis par Rome. Les sénateurs doivent s'acquitter de la collatio glebalis tous les quatre ans. L'ordo des décurions doit gérer les finances (pecunia publica) et le territoire de la cité, assurer l'ordre public et les relations avec le pouvoir central. Il fait l'éphémère conquête de la Parthie. Sa réputation s’est épanouie du vivant de ses enfants, et pendant des siècles après son règne. C’est à l’empire romain d’orient que nous allons nous intéresser dans le premier chap. Ils conservent leurs propres lois et ne sont pas soumis aux impôts romains. Empire romain d'orient: Campaign. Quel est l'empire le plus menacé par les invasions ? Constantinople. Constantin s’appuie sur les réformes administratives introduites par Dioclétien. Son intervention grandissante dans les questions religieuses se trouve ainsi légitimée ainsi que le césaropapisme. Les agronomes romains conseillent de réserver une partie de la superficie à des cultures commerciales comme la vigne et l'olivier. Sous le règne de Théodose II, la ville de Constantinople continue à s'agrandir et reçoit une nouvelle enceinte, le mur de Théodose. L'interpénétration des élites est si importante que l'on parle parfois d'« État romano-campanien »[72], toujours est-il qu'un mécanisme essentiel des conquêtes à venir s'est mis en place : Rome s'appuie sur les aristocraties locales, ou sur une partie de ces aristocrates, pour étendre son territoire, en échange elle offre à ces aristocraties la stabilité politique et l'insertion valorisante dans un ensemble plus vaste, l'accès à une échelle supérieure. L'Empire romain d'Orient connaît une évolution différente : Il résiste et apparaît comme l'héritier de l'ancien Empire romain. J.-C., Rome asservit leurs villes et annexe leur territoire[79]. J.-C. Selon la tradition, la fondation de Rome remonte à 753 av. Alors que le Sénat peut influencer la promulgation de lois, il ne fait pas officiellement ces lois. Ses successeurs sont tous chrétiens. Rome, à l’origine modeste cité d’Italie, finit par dominer l’ensemble de la Méditerranée. L'Égypte est dirigée par un préfet pris dans l'ordre équestre nommé par l'empereur. Elle échappe à l'impôt foncier et est administrée directement par le Sénat. En effet, les longues campagnes militaires tiennent de nombreux citoyens loin de chez eux pour se battre, sans qu’ils ne puissent plus s’occuper de leurs terres, laissées à l’abandon. Les historiens contemporains identifient plusieurs facteurs qui expliquent ces changements : le traumatisme des invasions gauloises et les difficultés qui suivirent avec ses voisins, semblent avoir persuadé les Romains de ne plus accepter de menaces et d'entamer une expansion que l'on peut parfois qualifier d'« impérialisme défensif ». Cependant, les Barbares soumis par la force ainsi que les basses couches de la population égyptienne ne reçoivent pas la citoyenneté[141]. Les Sallentins et les Picéniens sont à leur tour soumis. Alors que le danger barbare est de plus en plus pressant, les défenses de l'Empire sont affaiblies par d'interminables guerres civiles. De nombreux plébéiens sont très endettés, et subissent donc la loi du patriciat. La ville est située sur une position facilement défendable et son expansion rapide attire les populations de toute la région. Autour de cette période, il existe probablement des extensions vers le sud ainsi que le long de la rive gauche jusqu’à l’embouchure du Tibre[7]. C’est un empereur guerrier. Il perdure pendant plus de 1 000 avant de tomber en 1453. Il sacrifie ainsi l'avenir de régions vitales pour l'empire d'Orient ou byzantin pour poursuivre le rêve d'un empire universel. Quand ces clans ont fusionné pour donner naissance à une plus large communauté, les deux méthodes ont été conservées pour gouverner. Il s'agit des biographies des douze premiers. Sous son règne, dans plusieurs régions frontières, en Afrique et en Bretagne notamment, des fortifications importantes se développent, souvent appelées limes. Rome, des origines à la chute de l’empire . Cette carte fait partie d’un ensemble de 8 cartes animées portant sur Rome et son empire.