Afin de donner à l’État une meilleure efficacité, des ministères conçus sur le modèle européen sont établis. Document 3 : carte du démembrement de l'Empire ottoman Nous vous demandons : de rendre un travail rédigé à l’encre, sur feuilles lignées ; de faire une marge de 3cm à gauche et de 2cm à droite de chaque page ; de rendre également vos brouillons. En raison de son emplacement au carrefour de l'Asie et de l’Europe, l’Anatolie a été le centre de plusieurs civilisations dès les temps préhistoriques. De son côté, le gouvernement ottoman des Jeunes-Turcs, pour des raisons liées au nationalisme turc et au panturquisme profite de la guerre pour organiser, entre le printemps 1915 et l'été 1916 principalement, le génocide arménien dans lequel vont périr près d'1 200 000 personnes. Après la guerre désastreuse contre la Russie (1875-1876) et le traité humiliant de San Stefano, Abdülhamid II sera convaincu que les anciennes réformes sont inutiles et que de nouvelles méthodes doivent être adoptées pour sauver l’État. Empire turc constitué par Osman et ses successeurs, qui atteignit son apogée au xvii e s., puis déclina jusqu'à son démembrement après la Première Guerre mondiale et prit fin avec l'établissement de la république en 1923. Au Congrès de Vienne (1815), les Ottomans perdent la Bessarabie, déjà cédée au Tsar Alexandre depuis 1812, à la veille de la campagne de Russe. Cette prise a résulté d’une guerre entre l’empire ottoman, qui avait alors 154 ans, et l’empire byzantin, qui connaissait un déclin. L’association illégale des Jeunes-Turcs (Comité Union et Progrès, CUP) se développe dans les provinces, surtout dans les garnisons de Macédoine ottomane, remettant en cause l'autorité d'Abdülhamid : celui-ci envoie 18 000 hommes pour dompter cette mutinerie mais ils se joignirent aux rebelles. Catherine II, dès 1783, annexa purement et simplement la Crimée, où fut construite la puissante forteresse et base navale de Sébastopol. Pour parvenir à leur fin, les quatre étudiants forment un parti politique qui baigne dans l’esprit des Tanzimat (cette période de réforme qui dura de 1839 à 1876) et dont le nom résume à lui seul le programme : Comité Union et Progrès (CUP). 1923) William Shepherd, Historical atlas, New York, Henry Holt and Company, 1923. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Au Congrès de Vienne (1815), les Ottomans perdent la Bessarabie, déjà cédée au Tsar Alexandre depuis 1812, à la veille de la campagne de Russe. La chute du despotisme d'Abdülhamid libère la société ottomane. Une série de réformes sera réalisée, et l’institution des janissaires, qui s'est longtemps opposé à la réforme militaire sera supprimée en 1826. En effet, l’effondrement de l’empire ottoman peut s’expliquer par l’échec du mouvement de réforme qui a caractérisé les XIXe et XXe siècles. Palais de Dolmabahçe. En 1918, l’armée turque est prête à succomber, les Britanniques envahissent le Liban et la Syrie, prennent Damas (29 septembre), puis Alep et d’autres points stratégiques, tandis que les forces navales françaises occupent Beyrouth. Des Kurdes viennent aussi massacrer des Arméniens. Dans cette situation de détérioration politique, économique et sociale, la chute de l’empire ottoman n’était qu’une question de temps. Histoire • S’inspirant de la Révolution française de 1789 et des écrits des intellectuels ottomans surtout Mehmed Kemâl (Namık Kemal), l’opposition se concrétise dans le mouvement des Jeunes-Turcs qui se constitue pour partie dans les grandes villes de l'Empire (Constantinople, Salonique) et pour partie à l’extérieur (Le Caire, Paris, Genève). Le sultanat turc seldjoukide d'Asie Mineure (ou Anatolie) avait réussi à établir, dans le courant du xii e siècle, sa domination sur la majeure partie de la péninsule anatolienne, ne laissant aux Byzantins que son extrémité occidentale. Institut français d’études anatoliennes. Mouvement de nature complexe qui se propage entre les étudiants de l’école de médecine militaire à Constantinople, les Jeunes-Turcs sont dominés par le Comité Union et Progrès (CUP) fondé en 1895 à Salonique par Talaat bey et Rahmi bey et qui recrute parmi les corps de fonctionnaires civils et militaires. Osman (1281-1326) fut le véritable fondateur de la dynastie ottomane (ou Osmanlis). (carte 7). 2. La Russie et l’Autriche commencèrent dès cette époque à se concerter en vue d’un démembrement de l’Empire tur… La montée en puissance des nationalismes morcelle l’Empire dont l’intégrité territoriale est sans cesse remise en cause par les différentes minorités qui le composent. Les nations en guerre sont persuadées que les hostilités seront de courte durée. Elle débute en 1774 et se termine en 1923 avec la signature du Traité de Lausanne mettant fin à l’existence de l’Empire ottoman… Le 10 août 1920, l’empire ottoman, allié de l’Allemagne pendant la Première Guerre mondiale, signe la paix à Sèvres (Hauts-de-Seine). Banderoles affichées lors de la révolution Jeune turc. Le XIXe siècle et les premières décennies de notre siècle ont été marqués, entre autres, par la décadence, le démembrement et enfin la dissolution de l'un des plus grands empires du monde, l'Empire ottoman. La situation devient de plus en plus alarmante avec la révolte arabe, conduit par le cherif de la Mecque Hussein ibn Ali en juin 1916 et soutenue par les Britanniques. La fin de la Première Guerre mondiale conduit à son démembrement. Depuis le début du XIXème siècle, l’Empire ottoman est en proie à de nombreux troubles aussi bien intérieurs qu’extérieurs. Mais les défaites successives de l’armée ottomane au cours des XVIIIe et dans les affaires internes de l’empire ont obligé les dirigeants de l’État ottoman à abandonner le mode traditionnel de gouvernement et à s’ouvrir sur l’Europe. L’économie à son tour va connaître une métamorphose vers le système capitaliste (fondation des banques et des entreprises privées, développement considérable de l’exportation et de l’importation, expansion de l’agriculture, chemins de fer). Humilié par le traité de Sèvres qui reconnaît la démilitarisation des Détroits et le contrôle britannique, français, italien, arménien et grec sur certains territoires de l’Anatolie, le gouvernement du sultan tombe en discrédit. J.C.. Dans … Cliquez sur les images pour les agrandir ConstantinopleÀ la fin de l’année 1920, le général Pellé est nommé haut-commissaire de la République française en Orient. De plus, est apparu un antagonisme entre les communautés qui a précipité la fragmentation de l’empire et la perte de cohésion de la société ottomane. Démembrement de l’Empire ottoman et mini-guerre froide. L'économie de l'Empire ottoman : L'économie de l'Empire ottoman. En effet, le grand vizir n’est plus celui de l’époque des Tanzimat, il n’est qu’un simple agent responsable seulement, avec tous les autres ministres, devant le sultan. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, Français et Britanniques souhaitent reprendre et se partager les territoires arabes encore ottomans (accords Sykes-Picot en mai 1916). Seuls alliés possibles, les Allemands sont hésitants, conscients des faiblesses de l'armée turque. Le démembrement de l'Empire Ottoman - Ebook written by Henri GRIGNAN. 1922 : Mustafa Kemal fait voter l’abolition de la monarchie et expulse le sultan Mehmed VI (1861-1926). De la décomposition de … L’ère des Tanzimat est terminée et l’empire plonge dans un règne autoritaire qui dure 33 ans. En outre, les ouvriers prennent conscience de leur condition et commencent à réclamer l’amélioration de leur situation par des grèves qui éclatent dans plusieurs secteurs (employés des tramways, dockers, souffleurs de verre, secteur des communications, du textile, des mines). Cartographie de l’expansion et du démembrement de l’Empire ottoman Par Oriane Huchon Publié le 30/03/2017 • modifié le 08/12/2020 • Durée de lecture : 1 minutes Cette série de cartes illustre l’expansion puis la diminution des territoires sous souveraineté ottomane au cours des siècles. Les années de la Première guerre mondiale voient un Empire ottoman isolé sur la scène internationale face aux appétits russes et britanniques de plus en plus pressants. Face à cette situation et craignant d’être jugé, Mehmed fuit le pays le 17 novembre 1922 à bord du cuirassé britannique HMS Malaya pour se réfugier à Malte. La responsabilité de ce désastre tombe sur le CUP au pouvoir. Les massacres débutent officieusement avec l'arrestation, la déportation puis le massacre d'intellectuels arméniens de Constantinople durant la nuit du 24 au 25 avril 1915. Inauguration du parlement le 17 décembre 1908, présidé par Abdülhamid II. Les origines et les débuts de l'Empire ottoman. Les Ottomans perdent leurs dernières possessions africaines et la plus grande partie de leur ancien domaine en Europe. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment (...) Ligne Éditoriale Moyen Orient Cartographie Astronomie Budapest Rome Monde. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ». À titre d’exemple, la dernière décennie du XIXe siècle est marquée par le développement d’un esprit de nationalisme chez les Arméniens : la réaction ottomane donne lieu aux massacres qui ont eu lieu entre 1894 et 1896 durant lesquels vont périr 200 000 Arméniens. La vision du monde universaliste de (...), Lire la partie 1 III. Entrée de la Sublime Porte. Paris, La Découverte, « Hors collection Sciences Humaines », 2008, p. 29-47. Croyant pouvoir bénéficier de l’agitation islamiste à Constantinople, Abdülhamid mène une tentative de contre-révolution, dissout le Parlement ottoman et fait arrêter plusieurs membres du CUP. Malgré la défiance du général Liman von Sanders, Guillaume II demande au chancelier Bethmann-Hollweg de préparer un traité. ), Histoire de l’Empire ottoman, Arthème Fayard, 1989 The Human Legacy in the Near East [compte-rendu] Péchoux Pierre-Yves. L'humiliation du traité de Sèvres fait perdre à Mehmed VI ses derniers soutiens. The Human Legacy in the Near East . En ... Malgré ses efforts de modernisation, le déclin de l'Empire ottoman se précipite pendant la Première Guerre mondiale. Ainsi se constitua un Empire ottoman pur, vidé de la majeure partie de sa population arménienne. En 1908, la révolution jeune turcéclate, et une politique libérale se met en place, cependant vite remplacée par une politique autoritaire et panturque. Empire ottoman. Les Turcs seront obligés de démobiliser, de rompre les relations avec les Empires centraux et d’autoriser les vaisseaux de guerre alliés à passer par le détroit des Dardanelles. dans Analyses historiques, La conception ottomane de la frontière se (...) La mort du dernier empereur byzantin, Constantin XI, sur les remparts de Constantinople, marquait du même coup l’entrée sur la scène européenne du jeune Empire ottoman. Le démembrement de l’Empire ottoman Article présenté au congrès mondial.. Tourmenté par les évènements qui ont secoué le début de son règne, et obsédé par la crainte d’être déposé ou même assassiné, Abdülhamid opte pour une politique d’autoritarisme, et de centralisation dans l’étendue de l’empire ottoman pour éliminer toute velléité indépendantiste. L'Empire Ottoman a été disloqué au profit de l'Europe et des États arabes du Moyen Orient, sortis de son démembrement. Le démembrement de l'empire ottoman : Joshua C. Baylson, Territorial Allocation by Imperial Rivalry. Quelques massacres sporadiques surviennent les années suivantes. L'armée ottomane, malgré les efforts de modernisation sous la tutelle de la missions militaire allemande, subit une série de lourdes défaites contre les Italiens puis contre les anciens vassaux de l'Empire, Grèce, Bulgarie et Serbie, lors des guerres balkaniques (1912-1913). Jul 7, 2015 - empire meaning | Le démembrement de l'Empire ottoman La relation du sultan Abdülhamid II avec les autres puissances européennes devient délicate, du fait de l'alliance franco-russe puis du rapprochement anglo-russe contre l'Allemagne. Au début du XXe siècle, le démembrement de l’empire se traduit par une perte de territoires considérable. 238-240 . Je ne saurais reprocher au jeune garçon arménien que j’étais ses sentiments négatifs envers les Ottomans : mes quatre grands-parents étaient nés dans l’Empire ottoman – l’actuelle Turquie – et ils avaient été expulsés par leur propre pays, qui a dispersé ou tué la plupart des membres de … En outre, plusieurs codes sont rédigés, tels que le Code pénal (1840) et le Code commercial (1850) et spécialement le Code civil (Medjelle) qui est une gigantesque compilation de coutumes et de lois. En 1876 le nouveau sultan Abdülhamid II promulgue une constitution libérale qui instaure une monarchie parlementaire et qui respecte les libertés individuelles. Article principal : Guerres des diadoques. Pour l’histoire de l’Empire ottoman, se référer aux articles publiés sur Les Clés du Moyen-Orient. L’histoire et l’actualité par les cartes Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images Autour de l’empire décadent, agité par les mouvements des minorités, les grandes puissances devaient s’affronter au nom d’intérêts contradictoires. • La situation de l'Europe en 1914, les alliances • Le front moyen-oriental (1914-1916) • Le front moyen-oriental (1917-1918) • Le démembrement de l'Empire ottoman en 1920 [haut de page] liens web Lire la partie 1 III. La République est proclamée avec Mustafa Kemal pour président, et le nouveau traité de Lausanne de 1923, reconnaît l’indépendance de la Turquie actuelle. Le démembrement de l'empire ottoman : Joshua C. Baylson, Territorial Allocation by Imperial Rivalry. Le déclin et chute de l'Empire ottoman désignent les évènements qui, du XVIIe siècle au début du XXe siècle, ont mené à la perte de territoires puis à la désintégration de l'Empire ottoman. Réclamant la restauration de la constitution de 1876 pour pouvoir résister à la pénétration européenne, et pour éviter le démantèlement de l’Empire, les Jeunes-Turcs regroupent dans un premier temps des libéraux d’origines diverses : Turcs, Arabes, Arméniens et Kurdes. Cette première défaite majeure n’eut pas de répercussion immédiate, mais elle marquait un tournant dans l’histoire de l’État ottoman et un regain de confiance dans la puissance de l’Europe chrétienne. İstanbul : Institut français d’études anatoliennes, 2003 (généré le 14 décembre 2020). En effet, les divers courants de pensée qui ont essayé de sauver l’empire (ottomanisme, panislamisme, touranisme, nationalisme) n’étaient qu’une alternative à l’échec du courant précédent. Les réformes touchent tous les aspects de la vie, mais c’est la réorganisation du pouvoir d'État qui est la plus importante car elle va laisser des conséquences considérables sur le fonctionnement des institutions politiques. Il a été secrétaire de la Commission nationale pour la publication de Documents diplomatiques suisses (DDS) et coordinateur de la publication des DDS depuis 1975, pour les volumes de 1848 à 1945; puis directeur de recherche pour la série 1945-1961. Face au démembrement de l'Empire ottoman, Mustafa Kemal Atatürk (ici en 1922) organise à partir de mai 1919 la lutte pour l'intégrité et l'indépendance de la Turquie, dont il fera un État moderne et laïque, qu'il dirigera d'une main de fer jusqu'à sa mort en 1938. Quand l’Empire Ottoman volait au secours de la Suède. 6 La Question d’Orient se définit comme l’ensemble des problèmes posés par le démembrement de l’Empire ottoman aux chancelleries européennes. La combinaison de tous ces facteurs ne peut que confirmer un seul fait : la révolution est imminente. La victoire de Jeunes-Turcs est de courte durée. Plan d’Istanbul Plans, gravures et photographies [attention, liste incomplète] L’homme malade de l’Europe. L’Empire ottoman est à son crépuscule. En effet, l’échec du second siège de Vienne (1683), le traité de Karlowitz en 1699 (premier traité défavorable aux Ottomans) et le traité de Kutchuk-Kaïnardji (1774), reflètent l’affaiblissement grandissant de l’Empire et marquent le début d’une crise qui va durer jusqu’à son démantèlement en 1923. La Russie, quant à elle, est l’héritière de l’Union soviétique. Hami t BOZARSLAN. Mustafa Kemal, un officier de l’armée ottomane entrera en guerre avec les Alliés. Une troisième tendance va apparaître progressivement dès 1908 et jouer un rôle important dans l’avenir, celle du nationalisme turc. « Nous avons sur les bras (…) un homme très malade; ce serait, je vous le dis franchement, un grand malheur si, un de ces jours, il venait à nous échapper, surtout avant que toutes les dispositions nécessaires fussent prises », aurait déclaré le tsar Nicolas Ier de Russie, en 1853. Malgré tous ces changements opérés par Mahmoud II, ce n’est qu’avec son successeur, le sultan Abdul-Medjid I (1839-1861) que l’ère des Tanzimat va être officiellement déclenchée par l'édit impérial de Gulkhane. Fondements de l’Empire [pic 1] Le principal pilier de l’empire ottoman est la ville de Constantinople, prise en 1453. Les puissances occidentales croient le moment venu de satisfaire leurs ambitions, aussi bien les accords Sykes-Picot entre Français et Britanniques que la « Grande Idée » grecque d’Elefthérios Venizélos. Le 28 juin 1914, à Sarajevo, l’archiduc François-Ferdinand d'Autriche est assassiné par un étudiant bosniaque Gavrilo Princip du mouvement terroriste « Mlada Bosna », composé uniquement des Serbes de Bosnie. En 1911-1912 , la guerre italo-turque entraîne la perte de la régence de Tripoli en Libye. Alors qu’à l’issue de la Guerre de Crimée, le traité de Paris (30 mars 1856) a préservé contre les appétits russes l’intégrité territoriale ottomane, mais consacré l’intervention des Européens, en 1860 s’élèvent de toutes parts des révoltes, dont chacune va contribuer au démembrement de l’Empire ottoman. Le Néolithique émerge dans les populations de chasseurs-cueilleurs locales de l'Anatolie centrale sans que l'on puisse démontrer une influence externe [1].Le Néolithique en Anatolie s'étend entre 9500 et 6000 av. Ainsi, un ministère de la justice voit le jour vers le milieu du règne de Abdulaziz (1861-1876) et, en 1869, un ministère de l’intérieur est établi. La conception ottomane de la frontière se (...), Minorités non-kurdes en Turquie : une mosaïque ethnique (...), Il y a 100 ans, le 10 août 1920, le Traité de Sèvres (...), Les Ottomans face à l’épidémie de grippe espagnole (3/3). La monnaie, les finances et les douanes de l'empire passent sous la tutelle de la Banque impériale ottomane, créée en 1863 et dirigée par un consortium franco-britannique. De nouvelles questions, auparavant négligées, viennent surgir sur la scène sociale. D’autres ministères sont créés (agriculture, commerce, travaux publics) et leurs tâches se diversifient d’une façon considérable. Tancrède Josseran, « 1914 : l'impossible neutralité de l'Empire ottoman », Administration de la dette publique ottomane, Empire ottoman dans la Première Guerre mondiale, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Déclin_et_chute_de_l%27Empire_ottoman&oldid=175775164, Article contenant un appel à traduction en anglais, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Le démembrement de l’Empire se poursuit, en Afrique du Nord, et dans les Balkans à la suite de la première guerre balkanique de 1912. Alors que le monde turc vivait dans la stagnation sociale et la sclérose des techniques, l'Europe, de l'Atlantique à l'Oural, n'avait cessé d'accroître sa puissance économique, militaire et maritime. doi :10.4000/books.ifeagd.1319 . Le déclin et chute de l'Empire ottoman désignent les évènements qui, du XVII siècle au début du XX siècle, ont mené à la perte de territoires puis à la désintégration de l'Empire ottoman. Calqués sur le modèle ‘laïc’ européen, ces codes posent un véritable problème en ce qui concerne leur conformité au droit islamique. L’essor démographique, et l’extension des villes grâce au développement de la population urbaine et à l’exode rural, sont le trait qui caractérise la deuxième moitié du XIXe siècle (ex : la population de Beyrouth passe de 40 000 habitants dans les années 1850 à quelque 80 000 dans les années 1880). Les Ottomans ont une administration soignée et méthodique : les notables des endroits qu’ils conquièrent sont amenés à collaborer avec les envoyés du Sultan. Formation, expansion, chute de l'Empire ottoman. (...). La persistance de traditions religieuses séculaires ancrées dans la mentalité des peuples de l'Empire ont contribué à privilégier le rôle des communautés au détriment de celui des individus. Le déclin de l’Empire devient de plus en plus manifeste lorsque Osman II (1618-1622) est assassiné par les janissaires protestant contre ses tentatives de réforme, ce qui engendre une dégradation de l’autorité des sultans et du pouvoir central. Avec lui commence le démembrement définitif de l’Empire byzantin. Le 2 novembre, la Russie, suivie le lendemain par le Royaume-Uni et la France déclarèrent la guerre à l’empire ottoman qui avait signé un pacte secret avec l’Allemagne. La campagne d’Égypte, expédition militaire entreprise par Napoléon Bonaparte (1798-1801), et l’invasion par les troupes du gouverneur de l’Égypte, Mehmed Ali, de la Syrie, secouent brutalement les fondements de l’État ottoman et l’obligent à rechercher des solutions pour les crises qui éclatent au sein de l’Empire : c’est l’époque des Tanzimat. Le XIXe siècle et les premières décennies de notre siècle ont été marqués, entre autres, par la décadence, le démembrement et enfin la dissolution de l'un des plus grands empires du monde, l'Empire ottoman. La dernière modification de cette page a été faite le 21 octobre 2020 à 11:08. Oriane Huchon est diplômée d’une double licence histoire-anglais de la Sorbonne, d’un master de géopolitique de l’Université Paris 1 et de l’École normale supérieure. Deuxième partie : du milieu du siècle à la Première Guerre mondiale, L’Empire ottoman, l’impossible neutralité, Première Guerre mondiale et chute de l’Empire ottoman, Le Moyen-Orient dans la Première Guerre mondiale (1914-1918), Sources : L’année 1453 a longtemps représenté la fin d’une époque. Cartographie de l’expansion et du démembrement de l’Empire ottoman. En effet, les Tanzimat visent à sauver l’État ottoman qui devient de plus en plus soumis à des pressions extérieures, et qui est confronté en même temps à des difficultés intérieures croissantes d’ordre économique et politique. Document 3 : carte du démembrement de l'Empire ottoman Nous vous demandons : de rendre un travail rédigé à l’encre, sur feuilles lignées ; de faire une marge de 3cm à gauche et de 2cm à droite de chaque page ; de rendre également vos brouillons. À l’exception de la bataille de Gallipoli, l’armée turque ne remporte aucun succès soit sur le front nord avec la Russie, soit au sud sur le front du canal de Suez. Par l’ accord de Karlowitz, en 1699, l’ Empire romain germanique s’attribue la Hongrie, la Croatie, la Transylvanie et la Slavonie; Venise s’octroie une grande partie de la Dalmatie, et la Pologne, d’autres régions plus au nord. LE DÉMEMBREMENT DE L'EMPIRE OTTOMAN EST ACHEVÉ PAR : LES NATIONALITÉS DANS LES BALKANS, LA COLONISATION EUROPÉENNE EN AFRIQUE, LA RÉVOLTE DES PROVINCES ARABES AU MOYEN ORIENT. Revenu au pouvoir, le CUP cherche à préserver l’intégrité de l’État ottoman et à assurer l’unité de toutes les composantes de la société ottomane, et cela en créant des citoyens égaux devant la loi, et non des sujets appartenant à des millets diverses. La personnalité du sultan Abdülhamid II est un facteur essentiel pour comprendre son attitude despotique. À la tête d’une armée (l’armée d’action) provenant de la Macédoine ottomane, Mahmoud Chevket Pacha pénètre dans Constantinople le 24 avril 1909, et dépose peu après le sultan , le sultan rouge, auquel succède son frère Mehmed Rachad, ou Mehmed V, dépourvu de pouvoir réel. L’édit annonce que les sujets du sultan sont désormais égaux, il abolit l’affermage des impôts et promet le développement de nouvelles méthodes pour assurer la mise en place d’un système juste pour la conscription et l’entraînement des soldats de l’armée. La première manifestation de cette politique se traduit par le déplacement du centre du pouvoir de la Sublime Porte au palais. Le sultanat du dernier souverain Mehmed VI Vehid-ed-Din est aboli en 1922, et Mehmed est déposé en tant que calife (le cousin de Mehmed, Abdülmecid II, est élu calife par l’Assemblée, mais celle-ci finira par abolir le califat lui-même en 1924). Puis c'est au tour de l'Anatolie où un plan d'extermination génocidaire est soigneusement mis en place ; les hommes sont tués, et le reste de la population est déportée en convoi par des gendarmes turcs.